Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Présentation

Dans la nouvelle de Borgès, La Demeure d’Astérion, le Minotaure, dont c’est le nom, décrit son labyrinthe : entrelacement de salles et de galeries où chacun se perd. L’enchevêtrement du réseau Internet évoque un tel dédale, tout comme l’intrication complexe des idées politiques, philosophiques, scientifiques. On peut s’égarer dans l’un et l’autre ; mais on peut aussi détenir, ou fabriquer, le fil qui permet de trouver son chemin. Ce fil d’Ariane, que nous entendons dérouler, est celui de l’analyse et de la démonstration rationnelle, suivant les méthodes rigoureuses de l’histoire de la philosophie et de l’histoire des idées, de l’archéologie des savoirs et des pratiques, et de la philologie politique.

Soutenue par l’École normale supérieure de Lyon, cette revue sera l’expression des activités du CERPHI (Centre d’Études en rhétorique, philosophie et histoire des idées, de l’Humanisme aux Lumières) et du laboratoire Triangle : actions, discours, pensée politique et économique. Deux axes de publication y seront donc privilégiés :

– l’histoire de la philosophie, des sciences et des sensibilités dans la constitution de la modernité, depuis l’humanisme jusqu’aux Lumières et au-delà : avec quels matériaux, selon quels itinéraires, dans le cadre de quelles controverses se sont formés les idées et les systèmes de pensée qui aujourd’hui encore orientent nos pratiques et nos critiques ? C’est en analysant leurs conflits, leurs enjeux et leurs démarcations que l’on peut repérer comment s’articulent les formes de rationalité et les champs où elles s’exercent ; les répercussions des ruptures et des réorganisations issues des sphères politiques, scientifiques, religieuses et esthétiques ; la façon enfin dont ces luttes théoriques ont trouvé leurs formes d’expression, voire de production dans des textes ou des comportements. Ce qui implique aussi de tirer le bilan des grandes interprétations qui, depuis un siècle, se sont attachées à élaborer des méthodes pour rendre compte des crises actuelles et de leurs racines les plus lointaines.

– l’histoire de la pensée politique en Europe, du xvie au xxe siècle : à partir de quelles expériences, selon quelles logiques, en vue de quels objectifs se sont formées les traditions constitutives de la modernité politique ? Leur généalogie implique qu’on se dégage d’une histoire abstraite des idées pour se tourner vers l’analyse des systèmes de pratiques et de représentations, issus des différents contextes nationaux. De là l’attention portée à l’analyse des discours, dans leur contexte spécifique, et aux enjeux stratégiques qui leur sont liés. De la pensée de la guerre aux questions de la violence sociale, de la citoyenneté, des rapports de l’économique et du politique, etc., c’est ainsi le présent, dans ses interrogations et ses tensions, qui se trouvera éclairé par le passé.

Revue à comité de lecture, Astérion souhaite accueillir les contributions originales de qualité sur les domaines mentionnés, multiplier les perspectives et les croisements, favoriser enfin les franchissements de frontières. Il n’est nullement question ici d’annexer les domaines voisins, mais de travailler simplement à une meilleure communication entre communautés de spécialistes. Nous souhaitons ainsi donner aux travaux théoriques un écho sérieux et rapide.

Chaque numéro comprendra un dossier sur un thème spécifique ; des articles de varia ; une rubrique consacrée à la discussion.