Navigation – Plan du site
  • ENS Éditions
  • ENS de Lyon

Note aux auteurs

Nombre de signes des contributions (notes et espaces compris)

Articles (Dossier, Varia) : 55 000 signes maximum

Recensions et Discussions : 10000 signes maximum

Présentation des articles

En début d’article indiquer :

Titre de l’article

Prénom et nom de l’auteur (Majuscule seulement à l’initiale)

Toutes les références bibliographiques seront données en note (une bibliographie complémentaire peut être éventuellement placée en fin d’article)

Présentation des recensions

Éviter d’insérer des notes

Indiquer en début de recension les coordonnées de l’ouvrage ou du site internet

Prénom et nom de l’auteur en entier

Titre

Détail éventuel des traducteurs, éditeurs, directeurs de publication (cf. ci-dessous,

Bibliographie dans les notes, pour la présentation)

Lieu d’édition

Maison d’édition et éventuellement collection

Date d’édition

Nombre de pages

Prix : dans la monnaie nationale et en euros

Indiquer le nom de l’auteur de la recension sous les coordonnées de l’ouvrage

Indications complémentaires

Les auteurs d’articles doivent envoyer, avec leur article, une fiche biographique (rattachement institutionnel et principales publications), un bref résumé de leur article ainsi que cinq mots clés.

Envoi des contributions

Les textes doivent être envoyés par courriel (fichier joint, format .doc, .docx ou .odt à l’adresse : revue.asterion@ens-lyon.fr

Règles générales de saisie

Adopter un système de numérotation automatique (en bas de page).

Suivant les règles typographiques françaises, des espaces insécables doivent être introduits avant le point virgule, les deux points, le point d’exclamation, le point d’interrogation.

Le type de guillemet choisi est le guillemet français (suivi à l’ouverture et précédé à la fermeture d’un espace insécable).

Dans le cas de longues citations, il est demandé de sauter une ligne avant et après la citation. Dans ce cas, la citation n’est pas encadrée par des guillemets (à la mise en page, elle apparaîtra en retrait).

Il est demandé de ne pas utiliser de caractères gras et de ne rien souligner.

Dans les textes français, les siècles doivent être indiqués de la manière suivante : XXe siècle

Faire apparaître les accents sur les majuscules.

Polices de caractères non latines et translittérées :

L’utilisation d’une police « Unicode » est nécessaire pour afficher sur internet un texte non latin ou translittéré. On peut utiliser la police Junicode librement téléchargeable à cette adresse : http://junicode.sourceforge.net/

Bibliographie dans les notes

Dans le cas d’un ouvrage :

Indiquer dans l’ordre les éléments suivants, séparés par des virgules :

Nom de l’auteur : initiale du prénom suivie du nom (caractères normaux) ; s’il y a deux ou trois auteurs, les séparer par des virgules et/ou par « et » ; dans le cas de la citation d’un ouvrage collectif, indiquer le nom du ou des directeurs de publication avec la mention (dir.).

Titre de l’ouvrage : en italiques

Éventuellement, nom du ou des traducteur(s) avec la mention (trad.)

Lieu d’édition, à indiquer si possible en français

Maison d’édition et éventuellement collection

Année d’édition

Tome ou volume

Pages citées

Dans le cas d’un article ou d’un ouvrage collectif :

Indiquer dans l’ordre suivant :

Auteur de l’article

Titre de l’article : entre guillemets

Nom du ou des directeurs de publication et mention abrégée de son rôle (éditeur, directeur, coordonnateur)

Titre de l’ouvrage : en italiques

Lieu d’édition

Maison d’édition

Date d’édition

Tome ou volume

Pages citées

Dans le cas d’un article de revue :

Indiquer dans l’ordre suivant :

Auteur de l’article

Titre de l’article : entre guillemets

Titre de la revue : en italiques

Tome/Volume et/ou numéro de la revue

Date de publication

Pages citées

Procédure de relecture :

La revue Astérion n’accepte, à titre de corrections d’auteur, au moment de l’envoi des épreuves, que les corrections typographiques et les actualisations bibliographiques. L’auteur a dix jours, à partir de la réception des épreuves, pour les renvoyer corrigées au responsable de la rubrique dans laquelle paraît son article. Au-delà, la revue Astérion considère que les corrections effectuées par le responsable de la rubrique sont approuvées par l’auteur.